PEAU ALLERGIQUE

Comment la reconnaître et la traiter

La peau est la frontière entre notre corps et l'environnement extérieur, c'est pourquoi elle est appelée organe barrière. Ce rôle l'expose continuellement aux agressions extérieures responsables de rougeurs, d'une sécheresse intense et de démangeaisons. Mais comment reconnaître une allergie cutanée ?

La dermatite de contact est très courante, car un grand nombre de matières et de substances peuvent la déclencher. Elle peut être irritante ou allergique.

Dermatite de contact irritante

La dermatite de contact irritante est due au contact direct de la peau à un agent (chimique ou physique) qui endommage le tissu cutané.
Citons en exemple les agents suivants :

  • solvants
  • alcool
  • substances volatiles
  • savons
  • tensio-actifs concentrés et agressifs
  • substances acides ou basiques
  • agents corrosifs
  • substances abrasives
  • poudres
  • tissus synthétiques
  • vent
  • froid

Les irritations ne portent que sur la partie de la peau ayant été en contact avec la substance irritante. Une fois le stimulus stoppé, l'éruption cutanée disparaît spontanément.

Dermatite de contact allergique

La dermatite de contact allergique est due au contact direct de la peau à un allergène qui, chez les personnes prédisposées, entraîne une allergie cutanée.

Quelques agents allergènes :

  • Conservateurs : isothiazolinones, parabènes, libérateurs de formaldéhyde
  • Colorants dispersés (jaune, bleu et rouge) utilisés pour les textiles
  • Parfums : présents dans les cosmétiques, les nettoyants, les dentifrices et les substances parfumées
  • Baume du Pérou entrant dans la composition de nombreux produits
  • Métaux lourds : Nickel, Cobalt, Chrome (dichromate de potassium)
  • Autres : paraphénylènediamine, éthylènediamine, lanoline, thiurames, mercaptobenzothiazole, benzocaïne, sulfate de néomycine, résines, colophony...

La réaction cutanée n'est pas immédiate : elle survient lors d'un contact ultérieur avec l'allergène, dans un délai d'au moins 12 heures.
L'éruption peut persister plusieurs jours et affecte aussi bien les zones adjacentes du site de contact avec la substance responsable que le site lui-même.

Dermatite de contact : comment et où se manifeste-t-elle ?

La dermatite de contact se traduit par une réaction cutanée inflammatoire marquée par :

  • un érythème
  • un œdème
  • des démangeaisons
  • des papules
  • des vésicules
  • des croûtes
  • des desquamations
  • un épaississement
  • des fissures (rhagades)

Les parties du corps les plus touchées par la dermatite de contact sont les suivantes :

  • Mains. Elles sont fréquemment en contact, même accidentellement, avec différentes substances irritantes ou allergisantes (notamment dans les professions telles que la coiffure, l’esthétique, les services de nettoyage, etc.).
  • Visage. La peau fine et délicate des paupières est particulièrement exposée à divers produits cosmétiques et de maquillage qui contiennent des parfums et des traces de métaux lourds.
  • Zones intimes. La dermatite de contact peut être due à des produits nettoyants, des médicaments topiques ou des résidus de lessive sur les sous-vêtements. À noter qu’une atteinte génitale est souvent confondue avec une infection.

Urticaire : facteurs déclenchants et allergies

L'urticaire, souvent confondue avec la dermatite de contact, se caractérise par l'apparition soudaine de papules, soit des lésions érythémateuses en relief, accompagnées de démangeaisons intenses.

Elle peut être associée à un angiœdème qui est une tuméfaction du tissu sous-cutané.
Dans la plupart des cas, l’urticaire est idiopathique, puisqu’aucune cause apparente ne peut être identifiée.
En pareil contexte, des stimuli physiques (tels que la chaleur, une pression, une friction) et des infections virales ou bactériennes ont pu lui être attribués, ainsi qu’une forte réaction émotionnelle au stress.
L’urticaire allergique, à l’inverse, peut être provoquée par des médicaments, le pollen et les piqûres d'insectes.
Déterminer la cause de l'urticaire n'est pas toujours simple. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de demander un avis médical.

Comment traiter une allergie cutanée ?

Afin de réduire l'inconfort associé à une dermatite de contact, l’identification et l’élimination de la cause sous-jacente sont fondamentales.
À cette fin, une consultation chez un dermatologue s'impose. Grâce à la méthode du test épicutané (patch test), celui-ci sera en mesure d’identifier la ou les substances à l’origine de la réaction cutanée.
Le spécialiste établira un diagnostic, puis indiquera le traitement à suivre.

En complément du traitement médicamenteux (ou seuls dans le cas de réactions mineures), des produits cosmétiques apaisants spécifiques s’avèrent utiles pour limiter les démangeaisons ainsi que l'inconfort cutané.

En outre, il est important de nettoyer la peau tout en douceur, en utilisant des nettoyants exempts de toute forme de tensio-actif agressif, de parfum et autre ingrédient allergisant.

Enfin, une fois la réaction cutanée passée, une attention particulière doit être portée aux cosmétiques et aux nettoyants couramment utilisés : ils doivent être formulés de manière à réduire le risque d'allergies cutanées.

Les produits de la ligne Ceramol Beta sont indiqués pour le soin des érythèmes (rougeurs) et des irritations d’origines diverses.
Ils stimulent la restructuration des lipides des peaux sèches ou irritées, et atténuent les démangeaisons.

 

Les informations communiquées ne constituent pas un avis médical. Les contenus sont uniquement fournis à titre indicatif et ne remplacent pas l’avis d’un professionnel.

Vous pourriez être intéressé

Peau acnéique

PEAU ACNÉIQUE : COMMENT LA SOIGNER ?

L’acné concerne les peaux grasses présentant différents types d'imperfections : points noirs points blancs rougeurs papules et kystes dans les cas les plus sévères Lorsqu'elle n'est pas traitée à temps,...

Peau atopique

PEAU ATOPIQUE

Comment reconnaître une peau atopique ? Lorsque la barrière cutanée est altérée, la peau se déshydrate et ne parvient plus à empêcher le passage de substances nocives dans l’organisme :...

Peau irritée

PEAU IRRITÉE : COMMENT LA SOIGNER ?

Quels sont les principaux signes d'une peau irritée ? Rougeur cutanée (érythème) : due à la dilatation des vaisseaux sanguins, elle est le signe le plus courant, révélant un inconfort...