ACNÉ TARDIVE OU ACNÉ DE L’ADULTE

Lorsqu’on parle d'acné, on pense surtout à l'adolescence, à une maladie de peau qui, dans une certaine mesure, s'améliore en grandissant.
Or, la réalité est tout autre : on peut souffrir d'acné à 25 ou 30 ans, voire à plus de 40 ans.
Lorsque la maladie survient à l’âge adulte, on la nomme acné tardive. Plusieurs causes sont à l'origine de cette pathologie qui est plus fréquente chez la femme, notamment en période de grossesse.

Qu'est-ce que l'acné tardive ? pourquoi se déclare-t-elle ?

Le terme même de « tardif » implique que l’acné peut survenir à tout âge, même jusqu'à l'âge de 50 ans. L’acné tardive peut être une « acné de retour » ou une « acné de l'adulte » :
  • Dans le premier cas, elle concerne une personne qui en a déjà souffert lors de l’adolescence.
  • Dans le deuxième cas, la personne développe une acné pour la première fois après 25 ans.

Cette affection touche aussi bien les hommes que les femmes, toutefois ce sont elles qui en souffrent le plus.

Causes de l'acné tardive

L'acné tardive est principalement due :

  • à des conditions physiques ou génétiques particulières,
  • aux effets secondaires de médicaments ou à l’utilisation de produits cosmétiques inadaptés.

Conditions physiques ou génétiques particulières

L'acné résulte souvent de déséquilibres hormonaux, c’est-à-dire une fluctuation des taux d’hormones présentes dans notre organisme. Un tel déséquilibre peut également survenir à l'âge adulte, plus particulièrement chez la femme, notamment en cas de grossesse, de ménopause, ainsi qu’après la prise ou l'arrêt d’une pilule contraceptive.

En outre, le facteur génétique est impliqué dans l'apparition de l'acné à l'âge adulte.
En effet, plusieurs études scientifiques¹ ont démontré que certaines personnes pouvaient avoir une prédisposition génétique à l’origine de la maladie : le risque de la développer est plus élevé lorsqu’il existe des antécédents d’acné dans la famille proche (par exemple, les parents).

Effets secondaires de médicaments ou de produits cosmétiques inadaptés

L'acné tardive peut survenir à la suite de la prise de certains médicaments ou de l’utilisation de cosmétiques.

S’il s’agit d’un effet secondaire associé à la consommation de certains médicaments, le médecin pourra, s’il y a lieu, recommander un autre traitement médicamenteux.

L’application de cosmétiques inadaptés aux peaux à tendance acnéique peut également favoriser l'apparition de la maladie à tout âge. En conséquence, il est essentiel de toujours choisir un produit pour le visage « non acnégène » ou non comédogène et sans huile.

Acné et grossesse

Au cours d’une grossesse, le corps subit des changements importants, notamment des bouleversements hormonaux. D’ailleurs, ces déséquilibres hormonaux sont de nature à stimuler l'apparition d'acné, même après 30 ans.

Ainsi, une acné en période de grossesse est un problème fréquent, et elle doit être correctement traitée en prenant des précautions particulières dans ce contexte délicat.

En règle générale, il faut éviter les traitements par doxycycline, minocycline ou tétracycline. Les études n'ont en revanche pas démontré d'effets secondaires en relation avec l’application de produits dermocosmétiques qui contiennent de l'acide azélaique.

Cependant, il est toujours essentiel de suivre les conseils d’un dermatologue et d’un pharmacien, afin d’appréhender les solutions les mieux adaptées aux différents besoins.

 

REFERENCE:

[1] Acné de l’adulte (aad.org)