DÉMANGEAISONS INTIMES : QUAND LA DERMATITE DE CONTACT EN EST LA CAUSE

Les irritations intimes et, plus généralement, l’inconfort intime sont très fréquents aussi bien chez l’homme que chez la femme.
En effet, la zone génitale est très délicate et son équilibre peut être facilement modifié, entraînant une gêne physique et psychologique.

Démangeaisons intimes : au-delà des infections

Les irritations intimes sont souvent d’origine infectieuse, telles que les vaginites et les balanites.

Cependant, certaines pathologies dermatologiques sont également en cause : on estime que dans 50 % des cas les démangeaisons vulvaires chroniques sont dues à une dermatite de contact irritative ou allergique.

Qu'est-ce que la dermatite de contact ?

La dermatite de contact est une inflammation de la peau résultant du contact direct avec une substance irritante ou un allergène.

On distingue :

  • La dermatite irritative de contact provoquée par une substance irritante qui entre en contact avec la peau et l'endommage. Seule la région touchée présente des signes d'irritation, et une fois le contact supprimé, la dermatite disparaît spontanément.
  • La dermatite allergique de contact due au contact d’une substance à laquelle on est allergique. Elle ne se déclare pas seulement au niveau du point de contact, peut s’étendre en périphérie, mais demeure moins fréquente que la dermatite irritative de contact. Cependant, si elle n'est pas diagnostiquée, elle peut devenir chronique et affecter négativement la qualité de vie.

Dermatite de contact de la zone intime : manifestations et causes

L’environnement humide et une respirabilité insuffisante au niveau de la zone génitale augmentent le risque de développer une dermatite de contact.
Elle se traduit par un érythème, un œdème, parfois des vésicules, ainsi que des démangeaisons.

La dermatite de contact des parties génitales est due à :

  • Des substances entrant dans la composition de certains produits appliqués au niveau de la zone génitale: conservateurs, colorants, résidus de métaux lourds, parfums ou extraits naturels.
  • Un contact avec certaines matières synthétiques de sous-vêtements, de protections hygiéniques, ou avec le latex des préservatifs.
  • Un parfum utilisé dans certains types de papier toilette.
  • Des résidus de détergent ou adoucissant sur des sous-vêtements insuffisamment rincés.
  • L’utilisation de couches: chez les nouveau-nés et les personnes âgées, la présence de matières fécales et d’urine associée à une moindre respirabilité au niveau des parties intimes peut irriter la peau de la région génitale.
  • Un stress mécanique : pantalon trop serré, épilation ou frottement avec un papier toilette peu souple.
  • Une toilette intime inadaptée, effectuée trop souvent, et avec des produits trop agressifs ou parfumés.
  • Des modifications hormonales survenant avec la ménopause.

Que faire en cas de dermatite de contact ?

En cas de dermatite de contact, il est important de ne jamais se soigner par soi-même. Certaines solutions courantes, telles que l’utilisation de produits à base de substances naturelles apaisantes, pourraient aggraver la situation.
Il est donc essentiel de consulter votre médecin pour obtenir un diagnostic et un traitement approprié.

Une toilette intime adéquate peut soulager une dermatite de contact. Comment ?

  • Privilégier un produit nettoyant doux, en exécutant un mouvement antéro-postérieur.
  • Penser à se laver les mains avant de toucher la région génitale et ne pas multiplier le nombre de lavages.
  • Sécher la zone intime en tamponnant délicatement avec un linge doux. Il est préférable de ne pas partager ses serviettes avec les autres membres de la famille !

Comment prévenir les démangeaisons intimes et autres gênes ?

Souvent, on ignore les gestes simples à adopter au quotidien, afin de prévenir les gênes et irritations intimes :

  • L’habillement a une influence ! Pour favoriser une bonne élimination de la transpiration, mieux vaut ne pas porter de pantalons trop serrés et préférer des sous-vêtements en coton.
  • Après l’activité sportive, il convient de changer de sous-vêtements en évitant que la transpiration n’aggrave la situation.
  • L’utilisation de produits contenant les trois alliés essentiels au processus de réparation cutanée (céramides, cholestérol et acides gras) peut être une aide précieuse pour prévenir les irritations intimes et agir en tant qu’adjuvant à un éventuel traitement dermatologique.

Quelle que soit leur origine, les irritations intimes peuvent provoquer des douleurs physiques, des gênes psychologiques et évoluer vers une chronicité. C’est pourquoi elles ne doivent pas être sous-estimées : adressez-vous toujours à votre médecin spécialiste et à votre pharmacien de confiance pour les traiter au mieux.

 

BIBLIOGRAPHIE :
  1. H.S. Cheng, P. Fernández-Peñas Allergic Contact Dermatitis of the Anogenital Region in Men and Women J Low Genit Tract Dis. 2020; 24(2): 221-224
  2. C.M. Woodruff et al. Allergic Contact Dermatitis of the Vulva Dermatitis 2018; 29(5): 233-243
  3. Pichardo-Geisinger Atopic and Contact Dermatitis of the Vulva Obstet Gynecol Clin North Am. 2017; 44(3): 371-378
  4. Yale et al. Genital Allergic Contact Dermatitis Dermatitis 2018; 29(3): 112-119